Return to site

DES SCIENCES ET DES BIERES

Le Figaro.fr

Une soirée gratuite pour percer les mystères de la bière à Paris

  • Par Élodie Falco - Mis à jour le 22/03/2019 à 12:12 - Publié le 22/03/2019 à 12:12

Ce mercredi 27 mars au CRI (IVe), des apprentis scientifiques organisent «Des Sciences et des Bières», un événement ludique autour de dégustations, conférences, jeux, ateliers… Pour faire mousser les cerveaux!

Une cuvée d’étudiants, de 22 à 50 ans, s’est décidée à lever le voile, ou la mousse, sur les mystères de la boisson fermentée. Les Affûté.e.s préparent le Diplôme Universitaire de Médiation Scientifique Innovante, co-habilité par le Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI), en partenariat avec le groupe TRACES et l’Université Paris Diderot Paris 7. «Chaque année, les étudiants du cursus doivent organiser une soirée sur le thème de leur choix. On a pensé à d’autres sujets comme “les femmes dans la science” mais on a jugé que celui-ci nous réunissait le plus et intéresserait un plus large public, parce que c’est un alcool très apprécié» nous annonce Marine Monnier, un des cerveaux de la bande. Elle organise l’événement «Des Sciences et des Bières» avec treize autres camarades: Alba Cappa, Théo Caroff, Lucille Couture, Johanna De Almeida, Charlotte Dejean, Simon Fretel, Caroline Gay, Sabrina Kadri, Fabienne Kervella, Nathan Le Bris, Aline Meidinger et Alice Recanati.

Star des bars, le breuvage ancestral a traversé bien des civilisations. Avant même que Jésus ne naisse, les populations s’en délectaient allant jusqu’à en user comme médecine traditionnelle ou cosmétique, de Babylone à la Gaule. Selon la légende, la souveraine égyptienne Cléopâtre se glissait volontiers dans des bains de ce nectar pour entretenir sa peau. La cervoise est un classique mais la connait-on vraiment? Pour combler notre soif de savoir, les locaux du CRI accueillent ce 27 mars une pléiade d’animations sur l’activité brassicole.

Zythologie: la bière comme objet d’étude scientifique

Et comme il y a toujours foule lorsqu’il s’agit de se réunir dans une ambiance conviviale et de boire des coups, les organisateurs ont dégoté plusieurs partenaires. L’envie du partage a rameuté la chaleureuse équipe de Biérocratie (XIIIe), cave à bières indépendante de la Butte aux Cailles. Pour déguster une bière locale écoresponsable, fabriquée avec des houblons issus de l’agriculture biologique, il y a Petrol Brewing Co. La brasserie Frogbeer, aux multiples pubs parisiens, les pressions artisanales de La Fine Mousse (XIe) et les «tradis» goûteuses des Caves Nysa répondront aussi à l’appel du gosier des participants.

Petit dernier de la bande, La Base, espace de 700m² dédié à la mobilisation citoyenne, se prête à des jeux comme celui dit écoféministe: «Ce quiz avec des cartes vise à déconstruire les préjugés et les stéréotypes liés à la bière en posant le fait que, par exemple, les femmes préféreraient les bières sucrées. On fait aussi goûter des bières différentes et on réalise en même temps avec le public une mini-étude ensemble sur ce que préfèrent les hommes et les femmes. Les bières dégustées sont entièrement fabriquées en Île-de-France» annonce Marine Monnier. Transmettre son savoir, pas seulement boire, est bien l’idée maîtresse.

Ça brasse à Paris

En parallèle des stands et ateliers, il sera possible de suivre des conférences dans l’amphithéâtre. Le biérologue et auteur de La bière c’est pas sorcier (Éditions Marabout), Guirec Aubert nous embarquera pour un tour du monde des bières et des techniques de préparation (18h30-19h). Devant l’assemblée, Clémence Thibord traitera du brassage et du maltage (19h-19h30). Gérante de la Brasserie Thibord, elle a pris pour habitude de composer ses bières avec l’orge des champs de son frère agriculteur. Le fondateur de La Houf (la Houblonnière Francilienne), une des seules exploitations du coin, Johann Lakowski prendra le relais (19h30-20h) pour parler d’agriculture bio. L’association l’Arbre des Connaissances animera ensuite un débat sur le thème «Bière, société et addictions» avant que la chaîne Youtubeers ne viennent filmer un épisode de son émission «Pinte de savoir» sur les origines de cette boisson. Une première approche de la bière, originale et ludique, à laquelle on ne se refuse pas de trinquer (avec modération)!

Des Sciences et des Bières au Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI). 8 bis, rue Charles V (IVe). Mercredi 27 mars 2019, de 17h à 22h. Gratuit sur inscription.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK